ÉTUDES SCIENTIFIQUES

L'engagement d'Anti Bio à poursuivre ses programmes de R&D garantira qu'elle reste à la pointe de la technologie de traitement de l'eau.
En mai 1999, Anti Bio a engagé les services de l'Université Griffith pour entreprendre des recherches sur les effets du système Anti Bio. Le laboratoire est dirigé par le Dr Helen Stratton B Appl Sc (Hons) PhD. Les résultats ont été si impressionnants que le gouvernement fédéral australien a attribué à Anti Bio la subvention AusIndustry R&D START et l'Australian Research Council a attribué la subvention SPIRT pour la recherche sur l'accumulation de biofilms dans les tuyaux. Cette assistance sera utilisée pour intensifier la recherche et fournir des solutions de traitement de l'eau dans le monde entier.

scientific-studies21.jpg

Données sur les tests de Cryptosporidium

Résumé de la thèse en cours à l'Université Griffith

« Fréquences sonores de balayage » – Établir et maintenir la qualité de l'eau